2019 – 2020

FabMath
Construire des objets pour fabriquer des mathématiques

À propos de FabMath

Le projet FabMath utilise les moyens technologiques d’un FabLab pour la création d’artéfacts didactiques. Par artéfact didactique, nous entendons ici tout objet matériel permettant la construction de savoirs, au sens didactique du terme, à partir d’une réflexion et d’activités menées avec et par les élèves, autour de l’objet en question.

De tels objets, qui abondent dans les rares « experimentarium » de mathématiques, sont particulièrement adaptés à la mise en place d’une pédagogie active dans l’enseignement de cette discipline, susceptible de toucher différents profils d’élèves, et en particulier ceux dont le milieu social ne prédispose pas à la pensée abstraite, laquelle est précisément, par essence, le moteur de la construction du savoir mathématique.

Aussi, le projet vise, d’une part, à promouvoir l’usage de ces objets par les enseignants du secondaire, en les y encourageant et en les préparant dans le cadre même de leur formation. Les artéfacts didactiques seront pensés et construits par les futurs enseignants et les formateurs, au FabLab de l’ULB, en relation avec des séquences didactiques testées dans les écoles de Bruxelles, lors des stages, ou dans le cadre d’ateliers parascolaires.

En outre, en concevant ces séquences de manière à questionner les élèves sur la construction même de ces objets, le projet vise, d’autre part, à montrer l’utilité des mathématiques dans la maîtrise des technologies actuelles, et en particulier celles rendues accessibles par les FabLabs, dont les outils deviennent alors des artéfacts didactiques à part entière – et les FabLabs, des lieux où technologies et apprentissages des mathématiques se côtoient.

Objectifs

– Objectifs à court terme

  1. Sensibiliser les enseignants et les élèves du secondaire aux plaisirs que peut susciter une pédagogie active dans l’enseignement des mathématiques.
  2. Sensibiliser les élèves du secondaire à l’importance des mathématiques dans la maîtrise et la création d’outils.

– Objectifs à long terme

  1. Amener les enseignants à diversifier leurs pratiques pour toucher un maximum d’élèves.
  2. Créer un ensemble de ressources prêtes à l’emploi, destinées aux enseignants : des “kits d’apprentissage”, qui seront essentiellement des séquences d’apprentissage modulables, accompagnées de fiches méthodologiques et d’un matériel adapté.
  3. Alimenter un futur « experimentarium » permanent de mathématiques, qui comprendrait à la fois du matériel professionnel importé et du matériel construit sur place, en fonction des besoins, avec les outils technologiques du FabLab de l’ULB.

Activités

Le projet veut promouvoir les pédagogies actives, et la pédagogie de projet est au cœur de la démarche. En effet, elle le sera, d’une part, pour les futurs enseignants et les formateurs eux- mêmes, à deux niveaux :

  • Celui de la création d’objets et de séquences d’apprentissage associées, qui seront conçus dans le but d’être utilisés et testés en stage, dans les écoles de la région
  • Celui de la mise en place d’ateliers parascolaires, dans le cadre d’événements tels que le Printemps des Sciences, par exemple, ou dans le cadre de journées d’immersion au FabLab.

Elle le sera également, d’autre part, pour les élèves du secondaire, qui, au travers de séquences ad hoc, seront amenés à se questionner sur la fabrication des objets qu’ils manipuleront, avec, pour objectif de ces séquences, d’amener les élèves à construire eux-mêmes de tels objets au moyen des outils technologiques d’un FabLab.

Concrètement, les actions associées à cette démarche seront les suivantes :

  1. Production d’objets et mises au point de séquences d’apprentissage associées, sous la forme de “kits d’apprentissage”, aux contenus adaptés à l’enseignement secondaire (voire primaire) et mis librement à disposition de tout enseignant intéressé par la démarche.
  2. Mise en place d’ateliers d’immersion au FabLab de l’ULB, autour de l’apprentissage des mathématiques et à destination des élèves des écoles de la région.
  3. Mise en place d’un mini-experimentarium de math temporaire, centré sur la semaine du Printemps des Sciences et ouvert à à tous. Il accueillera les artefacts conçus dans le cadre du projet FabMath – et peut-être déjà du matériel professionnel provenant du « Mathematikum« (http ://www.mathematikum.de/en.html).

Planning 2019-20

  1. septembre-octobre : recherche de partenaires dans les écoles de la région de Bruxelles.
  2. septembre-décembre : fabrication des modèles ; réflexion sur les séquences d’apprentissage.
  3. janvier-mars : test des séquences sur le terrain, dans le cadre des stages de l’AESS, dans les écoles de stage ou avec les écoles.
  4. février-avril : test des séquences sur le terrain, dans le cadre des stages de l’AESI, dans les écoles de stage ou avec les écoles.
  5. mars-avril : préparation à la participation au Printemps des Sciences (stand « FabMath » animé par des étudiants ULB et HE2B).
  6. avril-mai : ateliers au FabLab (en clôture de certaines séquences testées en stage).
  7. mai-juin : finalisation d’un ou deux “kits d’apprentissage” à partir des tests sur le terrain.

Événements de FabMath

18 Sep 2019

La spéciale PROFS

Événement Enseignants

14h00 > 17h00 ULB Campus de la Plaine – Bâtiment OF, 1050 Ixelles

16 Sep 2020

La spéciale PROFS

Événement en ligne Enseignants

14h00 > 17h00 En ligne

FabMath bénéficie du soutien de

En savoir plus

Contact